Le poème remue dans son sommeil. Variations

Le poème remue dans son sommeil. Variations

Le poème remue dans son sommeil,
Cherche sa place,
Laisse échapper des mots en ilots.
Il foule la nuit, le sang des bêtes, le chagrin des morts.
Est-ce l’eau qu’il cherche à tout prix,
Jusqu’à l’absurde, la cause perdue ?

Sur les chemins des Pierres Dorées
Il foulera l’herbe séchée
Cherchera à extraire la dernière goutte
De l’été

Tout coup je serai en elle,
Lumière foulée de foin et de secret
Sommée de dire.
Le poème gorgé de miel. Abasourdi

8 septembre 2019

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom